Pour certaines heures effectuées, le tarif horaire peut être majoré.

Les différents cas de majoration du tarif horaire (et les taux imposés, s'il y en a) :
Les heures au-delà de 45h/sem ( taux contractuel minimum +10%)
Les heures de nuit, entre 22h et 6h ( taux contractuel libre )
Le travail des jours fériés précisé ( taux contractuel libre )
Le travail du 1er Mai ( +100% )
Le travail pendant le jour de repos, le dimanche le plus souvent ( +25 % )

Hormis le 1er Mai et le jour de repos, les taux de majoration sont libres et doivent être définis dans le contrat.

Les majorations éventuelles d'heures doivent être payées à la fin de chaque mois sauf pour les heures au-delà de 45h dans la semaine, qui sont payées le mois auquel se rattache le dimanche de la semaine concernée.

Textes concernés ou cités:
CCN, Article 7-4, heures majorées
CCN, Article 10, repos hebdomadaire
CCN, Article 11, jours fériés
Article L3121-22 du code du travail
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !